Forum Total Bikers

Cools et détendus telle est notre devise
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 2 ieme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
patbiker
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 459
Localisation : Soignies (Naast)
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: 2 ieme   Jeu 18 Juin - 22:33

4) Concernant le freinage :


« ben moi je freine les bras complètement tendus et bloqués, j'écrase le levier contre la poignée et ensuite je relâche la pression mais j'ai découvert qu'en serrant le réservoir entre les jambes c'est encore mieux ! »


« en gros ça donne:
coudes verrouillés (sinon c'est trop dur de se retenir juste par les muscles)
le cul un peu sur la selle passager (sinon c'est le stoppie)
les cuisses qui serrent très fort la moto (pour pas que ça balance de droite a gauche »


« Le seul conseil qui me semble judicieux, puisque tu connais la technique qui est de serrer très fort immédiatement et relâcher progressivement ensuite pour entrer dans le virage, et ben c'est de le faire
En effet, si malgré cette théorie simple tu ne parviens pas à la faire..... c'est que ton cerveau (et la peur qui est associé à ce geste) n'est pas en mesure d'accepter le risque que tu crois encourir
La seule bonne manière de modifier cette perception est de toujours mettre en application cette méthode de freinage, même imparfaitement réalisée, et de s'habituer à cette situation de danger »


« Pour t'économiser un peu et ne pas t'écraser sur l'avant mais au contraire charger l'arrière, tu dois garder tes coudes verrouillés (tendus), tu dois serrer le réservoir avec tes genoux. Le reste n'est pas si difficile, il ne faut pas comme tu dis bloquer au serrage mais le freinage doit être dégressif : tu dois serrer fort au début puis de moins en moins fort pour avoir tout lâché dans le virage. Pour y arriver ne mélange pas tout et n'essaie pas en même temps de faire un freinage tardif. Entraîne-toi avec une bonne marge (freine plus tôt) et tu verras qu'assez vite tu passeras bien plus vite en courbe, tu ne bloqueras plus jamais l'avant. Le freinage fort au début ne bloque pas la roue car à ce moment là elle tourne très vite et a une grande inertie. Lorsque la roue tourne lentement, le freinage devient nul et donc pas de blocage. »


« Je pense aussi que pour bloquer l'avant sur le sec, faut y aller comme un bœuf et même plus. Bien sûr, ceci est valable avec des bons pneus en bon état, bien chauds et à la bonne pression. »


« il faut que tu freines doucement pendant 1/2 seconde pour que ton pneu s'écrase et ta fourche aussi et après tu peux freiner comme un bourrin
bien-sûr si tu gardes le frein en entrée de virage, ton pneu va décrocher
ceux qui freinent très fort (a part l'E.T. de muscat), c'est qu'ils diminuent le transfert de masse en s'aidant du frein arrière et non en se reculant sur leur selle »


« Il faut tirer fort au début: oui, mais une fois que le transfert de masse est fait !!!!
Si on tire comme un sourd sur le levier tout de suite avant que le poids soit sur la roue AV, c'est le looping assuré... y'a des feintes pour progresser... par exemple couper les gaz "un peu" avant de freiner pour anticiper le transfert de masse... »


« le fait d'attaquer direct la poignée de frein permet de freiner très fort car l'énergie va être absorbée par la compression de la fourche (ça sert aussi a ça ) »


« Le frein arrière, j'y touche pas lors d'un gros freinage.... sinon, je drible. Et puis j'ai déjà pas mal à m'occuper de où je vais balancer mon tromblon et de quand je lâche l'embrayage sans bloquer la roue arrière en rentrant mes rapports........ »

« Moi ils m'ont appris un truc (en l'occurrence J E Gomez ) : le frein dégressif ce n’est pas freiner fort une seconde et relâcher progressivement pendant 3, mais le contraire : freiner fort 3 secondes, et relâcher progressivement pendant 1 seconde...
c’est fou ce que ça change les repères de freinage ça! »



5) Concernant la synchronisation du freinage, du rétrogradage, du frein moteur et de l’entrée dans le virage :


« Méthode Philippe Monneret :
1-une fois arrivé à ton repère de freinage tu pinces ton levier de frein à mort
2-tu relâches un tout petit chouia (tout petit hein) dans le dixième de seconde qui suit.
3-tu tombes tes rapports en étant très doux dans ton « lâcher » d'embrayage (la roue arrière bloquée et qui dribble c'est parce que tu relâches trop vite)
4-quand tu es à la porte de déclenchement du virage et que tu dois déhancher tu relâches complètement ton frein (Si t'es fort tu es toujours sur les freins sur l'angle mais bon…)
=> si tu es trop lent, la fois d'après tu freines plus tard
=> si tu es trop vite: bac a gravier »


« Ayant un peu d'expérience, je vais essayer de t'expliquer ce que moi je fais !
En fait, je prends les freins avec deux doigts, mais je ne mets jamais de coups de gaz. Immédiatement après avoir pris les freins je rétrograde mes trois ou quatre rapports d'affilée (en fait je relâche très brièvement l'embrayage entre les descentes de rapports) sauf pour la dernière vitesse que tu rétrogrades : là il faut relâcher très doucement l'embrayage, dès que tu sens que l'arrière dérive, tu le reprends très légèrement puis le relâche tout aussi légèrement, en fait tu gères vraiment ta glisse.
L'avantage de baisser les vitesses très tôt c'est en fait d'avoir après le temps pour gérer ta glisse. Car sinon tu vas devoir te précipiter pour empêcher ta moto de glisser et tu vas t'emmêler les pinceaux.
Ensuite pour arriver vite en virage, ce que moi j'ai fait pour progresser c'est : essayer de freiner à mon repère habituel mais de freiner à fond. Tu vas vite t'apercevoir que tu t'arrêtes avant le virage, donc le tour d'après tu recules ton repère d'1 mètre ou 2, puis tu refreines à fond , tu vas encore t'apercevoir de la même chose. Ainsi de suite jusqu'à ce que tu trouves que tu arrives à une vitesse raisonnable ( après attention à ne pas avoir peur et à garder le frein sur l'angle trop longtemps, il vaut mieux rentrer plus vite et élargir la trajectoire que de trop freiner sur l'angle)
Une fois que tu as trouvé ton repère tu vas voir que tu as une légère tendance à garder quand même un brin de frein au moment d'angler la moto, essaye de vraiment lâcher ton frein juste avant d'angler : tu vas gagner encore en vitesse et surtout le principal tes sensations sont encore plus fortes car tu sens monter ton adrénaline... »


« Le coup de gaz au rétrogradage n'est pas une obligation. Personnellement, je n'en donne pas (et je roule avec un mono, donc beaucoup de frein moteur et de risque de blocage). Le tout, c'est de bien DOSER l'embrayage, et tout se passe bien. »


« Juste quelques infos théoriques récoltées auprès des profs de chez Bmc (notamment Juan Eric Gomez) :
- Si ton pneu avant est chaud (c'est à dire en général après 2 tours de circuit), il est impossible de le bloquer, même en freinant comme un sourd !
- concernant le coup de gaz lors du rétrogradage, il n'est utile que pour "aider" la vitesse à passer et en aucun cas pour limiter le dribble. Pour le dribble tout vient de la progressivité de la relâche du levier d'embrayage !
PS : ces infos m'ont été données par des "pros" en réponse a mes questions et personnellement je n'ai pas assez d'expérience pour les confirmer ou les démentir, je vous les donne juste pour info et afin d'alimenter le débat ! »


« Bon, pour le freinage, tu peux déjà améliorer ça :
- en tirant comme une mule sur le frein au début du freinage, pour le relâcher à l'approche du point de déclenchement
- en ne touchant pas au frein arrière sur un bicylindre
- en donnant un gros coup de gaz avant un lâché progressif de l'embrayage pour diminuer le dribble
- en te reculant bien à l' arrière de ta selle (même raison)
- en prenant des repères, que tu repousses à chaque passage »


« le rétrogradage n'est pas fait pour ralentir, c'est le frein qui est fait pour ça. Le rétrogradage doit t'amener sur le bon rapport pour aborder la courbe (frein moteur entre le point de déclenchement et le point de corde et pour l'accélération en sortie) »


« Mon conseil (en tout cas, ça a marché pour moi) : travailles tes freinages en décomposant bien au début (tant pis pour la courbe puisque tu bosses les freins) Si tu veux faire tout en même temps il y a de forte chance que tu bloques l'arrière !
Donc, tu freines (avec 2 doigts) - quitte à freiner plus tôt et moins fort au début - et puis tu rétrogrades quand tu as déjà perdu de la vitesse avec un coup de gaz et tu relâches l'embrayage progressivement... etc… jusqu'a déclencher le virage en étant sur le bon rapport. »


« je freine fort de l'avant et juste avant la mise sur l'angle (20mètres), je descends mes vitesses 2 par 2 avec grands coups de gaz...je rentre dans le virage sur les freins et si y'a trop de frein moteur, je débraye légèrement en même temps que je prends de l'angle. (c'est l'antidribble du pauvre!) »


« J'ai commencé il y a peu, et j'étais aussi très emmerdé avec le dribble de l’arrière et le rétrogradage en général.
Ça va beaucoup mieux maintenant : je freine comme une mule sans m'occuper du tout de l'embrayage, et seulement dans la dernière partie du freinage, je rétrograde.
Plus de problème, la moto ne bouge plus et j'ai tout le temps de bien décomposer les actions, alors que j'avais au début tendance à tout faire en même temps. Mais chacun sa méthode, la meilleure étant celle avec laquelle tu seras le plus à l'aise. »


« j'ai eu aussi ce problème, lors d'un stage on m'a donné pas mal d'astuces qui ont résolu mon problème de dribble.
Sur un freinage (dégressif) :
1- prendre très fort les freins pour ralentir la moto sur la plus courte distance possible (avec une lichette de frein arrière pour ceux qui aiment)
2- en seconde partie de freinage, rétrogradage avec petit coup de gaz entre chaque rapport (pas de volée pour moi)
3- garder un peu de frein arrière s’il y a trop de vitesse lors de la prise d'angle avant le point de corde. »

.
Bonne lecture

_________________
l amour rend fou et la guerre rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
2 ieme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» prono 3-4 IEME R 4
» 6eme Rallye du Pays de Montbeliard (9-10/10/ 2010) [Terminé]
» Effectif du Sua : Saison 2008/2009 (Mise à jour)
» [Anniversaire] Les 60 ans de la deuche
» vibration et 4eme qui saute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Total Bikers :: La Piste :: Technique-
Sauter vers: